R comme Recensement

Ce mot sera très certainement choisi par d’autres challengeurs, mais comment ne pas évoquer les recensements, autre outil formidable pour avancer ou débloquer une branche de notre arbre.

Les recensements sont une mine d’or. Grâce à eux, on peut retrouver une date ou un lieu de naissance d’une personne. Même s’ils comportent souvent des approximations ou des erreurs, ils sont vraiment très utiles. J’en ai consulté des dizaines, j’ai épluché page par page de nombreux villages, voir ville pour retrouver certaines personnes. C’est très intéressant de savoir combien ils étaient par foyer. on peut grâce à ces registres retrouver la trace d’enfants dont on ignorait l’existence, et si on consulte les noms présents dans la même rue ou dans le même hameau on peut souvent faire des recoupements avec des personnes que l’on avait déjà trouvé. On peut parfois déniché le futur conjoint d’une personne qui habitait tout près, et on avance ainsi très très vite.

Pour les enfants assistés, cela nous aide aussi à savoir chez qui ils étaient placés, savoir avec qui ils ont grandi. Grâce à ces registres, j’ai retrouvé la tante de mon arrière-grand-mère qui l’a élevé à la place de sa mère. J’ai retrouvé aussi sa sœur, élevée chez une autre tante dans une rue voisine.

Certes, la recherche peut parfois être longue et fastidieuse, mais elle permet souvent de débloquer une situation compliquée.

Je vous parlerai plus en détail dans un prochain article d’une Elisabeth Alexandrine Ardouin. J’ai trouvé où et quand cette femme était née grâce à 2 actes: un acte de baptême et un recensement.

En effet, j’ai cherché l’acte de baptême d’un de ses enfants. Sur cet acte de baptême, je découvre que la marraine est la tante de l’enfant, donc la sœur de la mère. Et j’apprends qu’elle habite 107 rue de la Paroisse à Versailles.18530206_raffron-louise-helene_b_75_parisAlors direction les AD des Yvelines pour éplucher les recensements de Versailles. Et là, c’est une grande commune. J’ai dû éplucher plusieurs registres pour trouver la famille. L’enfant est né en 1853. J’ai donc épluché le recensement de Versailles en 1851 pour trouver la famille au 109 de cette même rue !1851_ardouin-elisabeth-alexandrine_recens_78_VersaillesJe connais ainsi son âge, le nom de ses parents, et le lien confirmé avec sa soeur. J’ai ainsi vite trouvé sa naissance dans les tables décennales de Versailles.

Publicités

Une réflexion sur “R comme Recensement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s