K comme Koch

Après avoir travaillé des années sur ma branche ascendante, je me lance, depuis quelques semaines, dans des recherches descendantes, à savoir trouver des cousins inconnus dans la famille.

Ayant aussi découvert depuis quelques semaines les successions, je me suis rendue aux archives le mois dernier et j’ai consulté les successions de plusieurs de mes ancêtres qui ont vécu dans mon département, voir même de ma commune ! C’est le cas notamment de mon arrière-arrière-grand-mère, Léonie Émilienne Osmont. Cette femme dont on ne connaissait que le prénom et qui avait abandonné mon arrière-grand-père à la naissance, j’ai découvert qu’après plusieurs accouchements hors mariage (abandonnant ses enfants), elle s’est finalement mariée avec Jules Robin à Paris. Grâce au registre matricule de son mari, j’ai su qu’elle avait déménagé à Champigny, où elle y est décédée à 76 ans. De cette union sont nées 2 filles: Charlotte et Hélène. Grâce à sa succession, j’ai confirmation de la naissance de ces deux filles dont j’avais déjà trouvé la trace. Ce que j’ignorais c’est que l’une d’elle, Hélène, avait eu une fille. Et dans la succession tout était indiqué ! Son lieu et sa date de naissance ! Après un divorce de son premier mari, au bout de 5 ans de mariage, elle donne naissance à Gabrielle, de père non dénommé. Elle ne sera reconnue par sa mère que 3 mois après sa naissance, et par son père qu’à l’âge de 4 ans. Son père, Philippe KOCH lui donnera donc son nom.

Je venais donc de découvrir une cousine de mon grand-père ! J’ai demandé son acte de naissance à la mairie de Saint-Maur-des-fossés et j’y ai appris qu’elle s’est mariée deux fois, d’abord avec un GIRBAL puis avec un GRANG. et ce que j’apprends surtout, c’est qu’elle n’est pas décédée ! Elle est aujourd’hui âgée de 88 ans. Qu’est-ce que j’aimerais la retrouver !  Imaginez si je la retrouvais, elle pourrait me parler de sa grand-mère Léonie, qui a abandonné mon arrière-grand-père. Peut-être même pourrais-je obtenir une photo de Léonie ? Mais comment faire ?… il est bien difficile de retrouver un cousin vivant !

Quoique… je vous raconterai plus tard la découverte (pas plus tard que deux semaines) d’une cousine dans la branche de mon conjoint… une belle découverte et une belle rencontre à venir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s