H comme Hérédis

Dans la continuité de mon article précédent, après avoir parlé de mes deux sites de référence pour la généalogie, je voulais parler de mon logiciel de généalogie: Hérédis.

Je suis une fervente adepte des logiciels libres, j’aurais vraiment aimer passer sur Gramps par exemple, mais je n’ai pas pu m’y habituer. Peut-être qu’un jour je prendrai le temps de passer au monde du libre…

Il faut dire que ma rencontre avec la généalogie s’est faite par Hérédis. Un peu geek sur les bords, je parcours divers sites qui proposent des applications gratuites pour smartphone. Un jour, j’ai ainsi découvert l’application Hérédis. Elle m’a tout de suite plu. J’y ai enregistré tout de suite le nom de mes parents, de mes grands-parents et de mes arrières-grands-parents. Et à partir de là, je n’ai pas pu m’arrêter. J’ai acheté le logiciel pour pouvoir transcrire mes informations plus facilement et plus rapidement et j’ai eu envie de rajouter plus loin que la 4ème génération ! Et voilà, j’étais lancée.

mon premier arbre généalogique

mon premier arbre généalogique

vieux modèles de modeleur de mon grand-père

vieux modèle de modeleur de mon grand-père

 

 

 

 

 

 

Ma mère m’a ressorti à ce moment-là, un arbre que j’avais réalisé petite. Je l’avais écrit au dos des modèles de modeleurs de mon grand-père, de vieilles feuilles toutes jaunies qu’il récupérait de sa menuiserie pour en faire des brouillons… Il faut croire, qu’il a suffi d’un tout petit élément déclencheur pour que je m’y remette, presque 30 ans plus tard !

Hérédis pour moi, est un logiciel très performant, en tous cas, adapté à ma demande. Je travaille sous mac: la mise en espace de ce logiciel est beaucoup plus confortable que sous windows (je l’ai testé sur ce système d’exploitation et je ne supportais pas la manipulation des barres de défilement). Sous mac, c’est fluide et limpide. Donc c’est adopté !

Tous les outils sont très facilement manipulables. J’ai récemment découvert des fonctions plus poussées sur les possibilités de recherches par différents critères, sur la branche ascendante ou sur tout l’arbre. Grâce au numéro spécial de la revue française de généalogie, et grâce à Sophie Boudarel, j’ai aussi découvert les fonctions pour améliorer la recherche. Là, je pense que j’ai bien le logiciel en main. Je suis perfectionniste, et pour chaque acte j’indique vraiment tout: l’heure de naissance, le lieu-dit, la côte du document source, la source, les témoins pour qui je créé un évènement « domicile » pour indiquer tous les informations données sur les actes, les liens de parenté entre les membres de chaque acte. Ça prend du temps de tout faire, mais ça vaut le coup. Et ainsi, quand mon arbre est importé dans geneanet, tous les informations y figurent. Ça peut aider des personnes dans leurs recherches, pour retrouver un acte plus rapidement.

Aujourd’hui, dans Hérédis, j’en suis à presque 7000 individus, plus de 2000 actes vérifiés. J’ai 250 personnes dont les 3 actes principaux NMD ont été vérifiés.

Publicités

2 réflexions sur “H comme Hérédis

  1. C’est l’inverse pour moi. J’ai (presque) toujours utilisé un logiciel libre (phpgedview puis webtrees) mais j’essaie d’autres logiciels de temps à autre. Cramps m’irait peut-être bien (mais le militant des logiciels libres que je suis est-il objectif…). Mais je n’arrive pas à me satisfaire de Heredis. Je crois qu’on s’habitue vite à un logiciel mais qu’on a beaucoup de mal à en changer à cause de la perte des habitudes et des petits trucs découverts au fil du temps et de l’usage.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s